56 % des entrepreneurs belges ont payé leurs factures en retard en 2022

Temps de lecture 5 minutes | Écrit par Michiel Scheepens | 22 juin 2023

Communiqués de presse

Bruxelles, le 22 juin 2023 – 56% van de Belgische ondernemingen betaalde haar facturen in 2022 niet op tijd. Dat blijkt uit cijfers van bedrijfsdataexpert Altares Dun & Bradstreet. In Noord-Europa betaalden alleen de Engelse (57.2%) en Ierse bedrijven (66%) minder rekeningen binnen de overeengekomen betaaltermijn. België staat daarmee in de top drie laatbetalers in het rapport van Altares Dun & Bradstreet.

Les habitudes de paiement des entreprises belges ont légèrement évolué en 2022. Un an plus tôt, 44 % des entrepreneurs effectuaient également leur paiement dans les délais en cours. Par ailleurs, ils étaient seulement 40 % à payer leurs factures à temps en 2019.

Les grands entrepreneurs paient plus tard

Altares Dun & Bradstreet s’est également penché sur l’influence de la taille des entreprises sur les délais de paiement. Son étude montre que seulement 18,8 % des grandes entreprises ont payé leurs factures à temps au cours du dernier trimestre 2022. De meilleures performances ont notamment été observées dans les plus petites entreprises (45,2 % dans les délais), ainsi que les petites (39,2 %) et moyennes entreprises (33,3 %).

Le secteur financier et des services en tête

L'année dernière, les tendances de paiement différaient également selon les secteurs. La sphère financière est en première ligne avec 52,4 % d'entrepreneurs respectant les délais de paiement. En deuxième place se trouve le secteur des services, avec 49,5 % d’entreprises observées payant dans les temps. Tout de même, celui-ci a connu une baisse de 8 % en un an en comparant les résultats des derniers trimestres de 2021 et de 2022. Pour finir, le domaine de l’agriculture, de la chasse et de la pêche clôture le haut du classement des payeurs sans retard l’année passée avec 49,1 %.

En bas du tableau, l'industrie minière (34,6 %) et les transports (35,8 %) ont connu des fréquences de paiement moins fluides que les autres. Les fournisseurs de l'industrie manufacturière considéraient également les délais de paiement comme un défi, avec seulement 37,2 % d'entre eux respectant le temps imparti pour payer leurs factures.

Barry de Goeij, Data Scientist chez Altares Dun & Bradstreet : « Traditionnellement, les grandes entreprises pouvaient souvent négocier avec leurs fournisseurs pour bénéficier de délais de paiement plus longs, surtout si ces derniers étaient des PME. La législation sur ce point a encore été renforcée en février 2022 pour combler un certain nombre de lacunes qui augmentent encore les délais de paiement. Cela signifie que les partenaires commerciaux ne peuvent plus stipuler contractuellement des périodes de plus de 60 jours calendaires. Les facteurs macro et microéconomiques influencent toujours le comportement de paiement des entrepreneurs. Malgré les règles applicables, de nombreuses entreprises ont encore beaucoup de travail à faire. »

Téléchargez ici l'étude complète (anglais).

Partager sur les réseaux sociaux

Michiel Scheepens

Marketing leader Benelux

Livre blanc

Credit monitoring

Détectez les possibilités pour votre organisation

Il est utile de réaliser une analyse de solvabilité avant d’accepter un nouveau client, mais celle-ci est par ailleurs immédiatement obsolète. En effet, le véritable risque de crédit naît à partir du moment où le client intègre votre portefeuille. La solution : suivre la santé financière de vos clients en temps réel.

PDF de 16 pages, 0,4 MB
Credit monitoring

Envie d’en savoir plus sur la gestion de crédit et la compliance ?

Vous recherchez une entreprise ou un numéro D-U-N-S ?

Vous recherchez un article ou un sujet ?

Suggestions

Inscrivez-vous à la newsletter

Oui, je souhaite être informé chaque mois des tendances et des développements en la matière. Credit Risk, Compliance, Master Data, Supply Chain et Sales & Marketing.

Votre choix