Histoire

Dun & Bradstreet, à l’époque connue sous le nom de The Mercantile Agency à New York, a ouvert ses portes le 20 juillet 1841 et a commencé une révolution de l’information commerciale. A partir de décembre 2016, Dun & Bradstreet Benelux a été rattaché au Groupe Altares. La société est maintenant connue sous le nom d’Altares Benelux.

timeline_pre_loader

2017

Dun & Bradstreet lance D & B Credit.

Une solution globale, basée sur le Cloud pour la gestion des risques afin de soutenir la croissance de l’entreprise sur la base de faits fiables. Les notations, les scores et les analyses de risque des plus grandes bases de données commerciales du monde aident les professionnels à prendre les bonnes décisions.

2017

Dun & Bradstreet lance une nouvelle API D & B Direct +.

Une toute nouvelle intégration qui relie directement vos systèmes internes à la base de données globale de Dun & Bradstreet.

2017

Altares lance Dataxess : une solution de données de référence qui nettoie et enrichit les données clients dans votre CRM. Faites toujours confiance à des données clients de haute qualité, aussi bien dans Salesforce que dans Microsoft Dynamics.

2016

Altares acquiert le représentant au Benelux de Dun & Bradstreet, qui devient désormais Altares Dun & Bradstreet Benelux: partenaire local du réseau mondial de Dun & Bradstreet.

Dun & Bradstreet croit en la capacité des partenaires locaux à anticiper rapidement les développements et à assurer la meilleure qualité des données.

 

2015

Dun & Bradstreet adapte une nouvelle identité d’entreprise. Le PDG Bob Carrigan, qui a rejoint Dun & Bradstreet en 2013, a pour but de réaliser une croissance à long terme et de moderniser l’ensemble de l’entreprise.

Carrigan dirige cette transformation de marque qui sera mise en œuvre dans tous les produits et solutions de Dun & Bradstreet.

2008

Dun & Bradstreet Pays Bas déménage dans les bureaux du Montevideo Building à Rotterdam.

2007

Dun & Bradstreet prend la 1ère place des entreprises les plus admirées selon Fortune.

2006

Altares est née en 2006 de la fusion de la BIL (Base d’Informations Légales) et de D & B France. La société n’a cessé de croître depuis lors, tandis que les relations avec Dun & Bradstreet ont été maintenu de très bonne manière. Altares reste une partie du réseau mondial de D & B, que l’on reconnait par leurs innovations et solutions de données pour plusieurs industries.

2006

Manageo est acquis par Altares.

Spécialiste de l’information B2B en ligne, Manageo contribue à accroître le chiffre d’affaires d’Altares en optimisant ses stratégies de marketing digital et de données.

2005

Dun & Bradstreet lance DNBi en Amérique.

DNBi est une plate-forme Web qui transforme l’efficacité de la gestion du crédit. Puissant, mais flexible. DNBi s’adapte facilement à la façon de travailler des clients. Les utilisateurs ont accès à la base de données mondiale de Dun & Bradstreet pour toutes les informations dont ils ont besoin.

2002

Dun & Bradstreet lance son processus DUNSright parmi ses partenaires dans le monde entier.

2001

Dun & Bradstreet lance une nouvelle identité d’entreprise et un nouveau logo.

1996

Dun & Bradstreet acquiert iMarket Inc.

L’acquisition d’iMarket Inc, bien connu pour ses produits CD-rom primés avec données marketing, renforce la capacité de Dun & Bradstreet à fournir des solutions marketing aux petites et moyennes entreprises. De plus, les ressources de données d’iMarket améliorent la base de données de classe mondiale de Dun & Bradstreet.

 

« Les solutions Internet et de bureau d’iMarket nous aideront à saisir les occasions qui s’offrent aux petites et moyennes entreprises en élargissant notre offre aux clients de petite et moyenne taille. Dun & Bradstreet prévoit également d’utiliser l’outil zapdata.com (maintenant Hoovers) pour migrer davantage nos activités vers le Web « , selon Aldus Allan Loren, président du conseil d’administration, chef de la direction et président de Dun & Bradstreet.

1984

Dun & Bradstreet acquiert A.C. Nielsen.

Le statut inégalé de Nielsen en tant que leader dans le domaine de la recherche marketing a attiré l’attention de Dun & Bradstreet Corporation. Arthur C. Nielsen Jr. a fini par vendre A.C. Nielsen pour 1,3 milliard de dollars.

 

Les deux sociétés envisageaient une telle fusion depuis plus de 15 ans, comme Nielsen et Harrington Drake, président et chef de la direction de Dun & Bradstreet, l’ont déclaré au New York Times. « Nous avons tous les deux la capacité de collecter beaucoup de données et de les livrer efficacement aux clients « , explique Nielsen. « Je suis sûr que Nielsen utilisera à la fois notre technologie et nos bases de données « , a ajouté Drake.

1983

Dun & Bradstreet développe DUNSnet, un réseau téléphonique pour l’entreprise.

1972

Dun & Bradstreet produit le premier rapport financier généré sur un mini-ordinateur.

1965

Dun & Bradstreet publie sa première édition basée sur une base de données numériques, unique à l’époque.

1962

Dun & Bradstreet lance le Data Universal Numbering System (D-U-N-S) et dépasse son concurrent Moody’s.

1951

Dun & Bradstreet déménage au 99 Church Street à New York, à côté de l’église catholique St. Peter.

1933

Dans les années 1930, les effets de la rivalité et de la dépression économique sur les deux entreprises ne pouvaient plus être ignorés. En 1933, les anciens rivaux R.G. Dun & Co et John M. Bradstreet Company ont fusionné pour former Dun & Bradstreet.
La fusion a été menée par Arthur Whiteside, PDG de R.G. Duns & Co. Grâce à ses excellentes compétences diplomatiques, M. Whiteside a pu conclure un marché avec le plus grand concurrent de la société. Alors qu’auparavant les deux sociétés vendaient des « produits », Whiteside a commencé à mettre de plus en plus l’accent sur le service, ce qui a permis à D&B de sortir de la dépression et de l’ère de l’information avec un grand leadership.

1905

Stans Grijseels commence à Dun & Bradstreet à Rotterdam. C’est également l’année d’ouverture du bureau à Rotterdam. Il y travaille toujours !

1902

R.G. Dun & Company ouvre sa première succursale à Amsterdam, suivie par des bureaux à Tilburg, Almelo, Haarlem, La Haye et deux bureaux à Rotterdam.

1900

John Moody présente une série de manuels industriels et lance finalement Moody’s Investor Service en 1914.

1898

Une photo du R.G. Dun Building à New York. C’était l’un des premiers bâtiments avec ascenseurs et climatisation.

1870

Bureau de R.G. Dun & Company au 618 Chestnut Street, Philadelphie en 1870.

1865

Robert Graham Dun investit 15 000 $ dans une nouvelle entreprise d’impression commerciale, ce qui permet à R.G. Dun & Company de publier le Dun Reference Book tous les six mois.

1859

En 1859, Douglass transfère l’agence à son beau-frère Robert Graham Dun. Il a continué à développer l’entreprise sous le nouveau nom de R.G. Dun & Company, qu’il a dirigé pendant plus de 40 ans. Sous sa direction, l’entreprise a pris de l’expansion aux États-Unis et au-delà des frontières nationales.

1849

Un concurrent fort – et un nouvel acteur. En 1849, la société rivale John M. Bradstreet Company a été fondée à Cincinnati dans l’Ohio. Deux ans plus tard, l’organisation Bradstreet a lancé les notations de crédit avec la publication de son premier livre de notations commerciales. La rivalité entre la John M. Bradstreet Company et l’agence de Douglass s’est accrue au début du XXe siècle. Cela a eu un impact fondamental et durable sur le sort des deux organisations.

1847

Pour favoriser l’expansion, Tappan a transféré l’agence à Benjamin Douglass, un ancien commis, en 1849. Douglass a profité de l’amélioration des transports et des communications de l’époque en élargissant son réseau de bureaux, ce qui a permis à l’Agence d’acquérir de nouveaux clients et de fournir d’excellentes informations.

Certains de ces correspondants sont même devenus plus tard Présidents d’Amérique : Abraham Lincoln, Ulysses S. Grant, Grover Cleveland et William McKinley.

1841

Pour aider les commerçants américains à prendre des décisions, un homme d’affaires entreprenant nommé Lewis Tappan (1788) a commencé en 1841 à établir un réseau de correspondants qui servirait de source d’information fiable et objective sur le crédit. Ainsi, la Mercantile Agency, basée à New York, a été l’une des premières organisations à se concentrer exclusivement sur la fourniture d’informations commerciales aux clients.

Curieux ?

Aimeriez-vous obtenir des conseils sur la façon dont votre organisation tire profit des données ou avez-vous une question ? Vous pouvez remplir notre formulaire en ligne. Nous vous contacterons dans les plus brefs délais.