Potential Sanction Scan : Vos clients sont-ils actifs en Russie ou en Biélorussie ?

Une source unique de vérité grâce à la culture des données

Temps de lecture : 10 minutes | Rédigé par Anne de Geus | 14 avril 2022

Avez-vous besoin d’une source unique de vérité (single source of truth – SSOT) pour vos données ? Oui. Toute entreprise fondée sur les données se doit de disposer d’une SSOT afin d’obtenir des informations précises et de prendre ainsi des décisions réfléchies. Selon une étude récente menée par Dun & Bradstreet, 69 % des CFO s’accordent à dire qu’une SSOT est indispensable au bon fonctionnement d’une entreprise. Mais par où commencer ? Ci-dessous, nous abordons cinq étapes que vous pouvez suivre afin de profiter d’une source unique de vérité pour vos données. En la cernant, vous réaliserez rapidement qu’une SSOT ne représente pas l’objectif, mais plutôt le résultat d’un flux et d’une culture des données adéquats.

labyrinthe SSOT

Qu’est-ce qu’une SSOT et en quoi est-elle comparable à la nourriture gastronomique ?

En général, « SSOT » est un terme informatique qui renvoie à une approche de stockage des données dans le cadre de laquelle ces dernières sont issues d’une source unique. Cependant, il ne s’agit pas uniquement d’un terme technologique. Avant de pouvoir développer une stratégie SSOT, plusieurs étapes essentielles doivent être respectées.

Prenons la cuisine à titre d’exemple. La préparation d’un repas gastronomique constitue un processus à part entière. Vous devez disposer de compétences spécifiques, sélectionner les meilleurs ingrédients, suivre une méthode de préparation bien précise, procéder à des modifications éventuelles de la recette et, bien entendu, trouver une manière appétissante de présenter le tout. Il en va de même avec les données. Avant de pouvoir présenter les données à votre organisation en tant que « source unique de vérité », bon nombre d’éléments doivent être pris en compte. Vous devez par exemple comprendre que la vérité provient d’un ensemble d’artéfacts de données eux-mêmes issus de plusieurs sources.

Une SSOT réussie en 5 étapes

Cinq étapes doivent être respectées lors de la mie en place d’une culture des données rendue possible par une SSOT.

1. Curation des sources de données

Première étape : la mise en évidence de vos sources de données. Cette étape prend généralement la forme d’un atelier avec différentes parties prenantes ainsi que des leaders en données et en technologie. L’idée est de déceler toutes les sources de données qui s’inscrivent dans le cadre de l’initiative et d’examiner leur origine. L’objectif de cette étape est de mettre en évidence à la fois les points de données et leurs véritables sources. L’atelier permet aux utilisateurs de comprendre le processus qui se cache derrière les données et à quel stade elles sont prêtes à être utilisées. Des discussions peuvent mettre en lumière le caractère durable de ces sources et les utilisateurs peuvent décider ensemble d’améliorer la source ou de l’abandonner.

2. Identification des propriétaires de données

Il est nécessaire de déceler les « données officiellement reconnues » que l’entreprise peut utiliser en toute confiance. Certains groupes jouissant d’une autorité doivent être responsables des données. Ces entités sont des groupes de propriétaires de données ou d’experts au sein de l’organisation qui développent ou gèrent des données pour un objectif spécifique. Les données peuvent être créées en interne ou en externe et sont toutes validées sur les plans de la qualité et de la précision. Afin de déterminer les données considérées comme des sources faisant autorité pour la SSOT, il est important de répondre aux questions telles que « À quel moment les données peuvent-elles être utilisées à des fins commerciales ? », « Existe-t-il des propriétaires de données qui sont responsables des données telles qu’elles sont actuellement et telles qu’elles seront à l’avenir ? ». Ces points d’attention peuvent signifier que les propriétaires, créateurs et fournisseurs de données doivent revoir leur politique et leurs processus en matière de données afin de considérer ces sources comme faisant autorité.

3. Surveillance et maintenance

Les données et sources de données doivent généralement être préparées, notamment en les enrichissant, standardisant et validant. Après avoir décelé les sources de données faisant autorité, les membres ou un groupe central sont responsables de l’intégration et de la maintenance de ces sources de données.

4. Mise en évidence d’une source de données fiable

Il est question d’un fournisseur de données, issues probablement de plusieurs sources faisant autorité. Il peut s’agir d’une organisation interne ou de fournisseurs externes dont le processus de collecte ou d’agrégation de données est évalué par les utilisateurs des données – leurs points forts, leurs limites et leur utilité sont connus et transparents. Dataxess en est un exemple : il s’agit de notre solution sécurisée et basée sur le cloud pour les données de base, pour votre environnement ERP ou CRM.

5. Développement et mise en place de l’architecture des données

Les quatre phases énoncées ci-dessus indiquent clairement que le concept de SSOT ne se limite pas à la technologie. Plusieurs ingrédients sont essentiels à ce repas gastronomique légendaire. Il s’agit des données, des qualifications, des processus, des règles définies et des parties impliquées dans leur développement et leur maintenance. Tous ces éléments doivent être examinés avant l’élaboration ou la sélection d’un système. L’objectif est de renforcer les étapes susmentionnées et de permettre de générer des données fiables dans un environnement adéquat, sécurisé et accessible qui constituera la SSOT. La délimitation du flux de données, la distribution et l’accès représentent des aspects essentiels de cette étape.

Conclusion : la SSOT ne se limite pas à la technologie

En général, la SSOT est un concept informatique axé en grande partie sur la technologie. La technologie constitue assurément un élément essentiel de ce concept, mais les données, les parties prenantes, la logique de l’entreprise, la planification et la gouvernance sont tout aussi indispensables pour parvenir à une intégration réussie de la SSOT dans votre organisation. En résumé : la source unique de vérité n’est que le résultat d’une stratégie en matière de données bien conçue et mise en œuvre. L’objectif est de pouvoir livrer des données exploitables, fiables et précises dans l’ensemble de l’organisation.

Partager sur les réseaux sociaux

Partagez sur
Partagez sur
Partagez sur

Anne de Geus

Marketing campaign officer

Livre blanc

Data Detox

Dites adieu aux kilos de données superflus !

Les données sales – ou dirty data – coûtent cher aux entreprises du monde entier. Ces dernières se voient même amputées de leurs bénéfices parce que leurs concurrents adoptent une approche plus intelligente en matière de données et d'analyses. Grâce à ce livre blanc, nous vous aidons à vous préparer en vue d'une gestion efficace des données.

PDF de 29 pages, 0,4 MB
Data Detox

Envie d’en savoir plus sur la gestion de crédit et la compliance ?

2022 © Tous droits réservés – Dun & Bradstreet Belgium S.A.

Schrijf je nu in!

Ja, ik wil elke maand op de hoogte worden gebracht van trends & ontwikkeling rondom Credit Risk, Compliance, Master Data, Supply Chain en Sales & Marketing.

Votre choix