Potential Sanction Scan : Vos clients sont-ils actifs en Russie ou en Biélorussie ?

Plus de la moitié des factures belges ne sont pas payées à temps

Temps de lecture : 5 minutes | Rédigé par Anne de Geus | 7 juillet 2022

Communiqués de presse

Bruxelles, 7 juillet 2022 Plus de la moitié (56%) des factures belges ne sont pas payées à temps au sein du monde des affaires. C'est ce qu'affirme le spécialiste des données commerciales Altares Dun & Bradstreet sur base de sa propre étude sur les paiements*, menée auprès de 183 600 entreprises. Les plus petites entreprises belges paient tout de même « à temps » dans 46,9% des cas. Parmi les plus grandes entreprises, ce pourcentage n'atteint que 12,4%.

Altares Dun & Bradstreet a mené des recherches sur le paiement des factures par les entreprises dans 14 pays européens. Le Danemark est le meilleur élève de la classe : 90% des entreprises y recouvrent leurs dettes à temps. En Irlande, ce sont les entrepreneurs qui attendent le plus longtemps leur argent. Là, moins d'un tiers (32,7%) des entreprises paient dans les délais convenus.

Troisième place du podium

Sur les 14 pays étudiés, la Belgique figure dans le trio de tête des entreprises qui progressent le plus rapidement en termes de versements. En 2019, 39,8% des entreprises ont payé à temps, soit 4,2% de moins qu'aujourd'hui. En tête de liste, on trouve les Pays-Bas, avec une augmentation de 5%. Pourtant, une marge d'amélioration y demeure : un quart (25,8%) paie encore en retard.

Grandes et petites entreprises

À l'échelle européenne, une grande différence est perceptible entre le comportement de paiement des grandes, petites et microentreprises. Les grands entrepreneurs belges dépassent le plus souvent le délai de paiement : seuls 12,4% d'entre eux le respectent. Les micro-entreprises sont quant à elles en tête : près de la moitié d'entre elles (46,9%) paient leurs factures dans les délais. Pour les petites entreprises, cela représente environ quatre d’entre elles sur dix (36,7%). À titre de comparaison, dans le pays leader qu'est le Danemark, ce taux atteint les 90%.

Joris Peeters, Chief Data Scientist chez Altares Dun & Bradstreet : « Traditionnellement, les grandes entreprises étaient souvent en mesure de négocier des délais de paiement plus longs avec leurs fournisseurs, surtout s'il s'agissait de PME. En février 2022, la législation en la matière a été encore renforcée, s'attaquant à un certain nombre de lacunes qui permettent d'augmenter encore les délais de paiement. L'objectif du législateur est de faire en sorte que les factures entre entreprises soient de facto payées dans un délai raisonnable de 30 jours. L'objectif de cette mesure est d'améliorer la liquidité des entreprises, ce qui conduit généralement à un environnement commercial plus sain et à davantage d'investissements. »

Consultez ici le rapport dans son intégralité (Flemish)

Partager sur les réseaux sociaux

Anne de Geus

Marketing campaign officer

Livre blanc

Credit monitoring

Détectez les possibilités pour votre organisation

Il est utile de réaliser une analyse de solvabilité avant d’accepter un nouveau client, mais celle-ci est par ailleurs immédiatement obsolète. En effet, le véritable risque de crédit naît à partir du moment où le client intègre votre portefeuille. La solution : suivre la santé financière de vos clients en temps réel.

PDF de 16 pages, 0,4 MB
Credit monitoring

Envie d’en savoir plus sur la gestion de crédit et la compliance ?

2022 © Tous droits réservés – Dun & Bradstreet Belgium S.A.

Inscrivez-vous à la newsletter

Oui, je souhaite être informé chaque mois des tendances et des développements en la matière. Credit Risk, Compliance, Master Data, Supply Chain et Sales & Marketing.

Votre choix