Potential Sanction Scan : Vos clients sont-ils actifs en Russie ou en Biélorussie ?

Stimulez votre croissance internationale avec Global Financials

Temps de lecture : 12 minutes | Rédigé par Anne de Geus | 9 juin 2021

Joris Peeters, chief data scientist, aborde la sécurité financière du commerce international, le pouvoir des données et les avantages de Global Financials.

drapeaux

Le commerce international n’est pas une mince affaire

Il est essentiel de disposer d’informations sur les performances financières des clients, prospects, fournisseurs et partenaires afin d’évaluer les risques et les occasions commerciales. Mais à l’heure de la mondialisation, ils se trouvent souvent dans d’autres pays.

À première vue, cela ne semble pas poser problème, car les entreprises étendent de plus en plus leurs activités à l'international. Cependant, chaque pays a ses propres exigences et applique ses propres règles en matière de dépôt de documents, de rapports financiers et de principes comptables (GAAP).

Par conséquent, des problèmes majeurs peuvent survenir lors de l’évaluation des performances financières des entreprises. De plus, les exigences en matière de dépôts énoncées dans la législation et la réglementation font constamment l’objet de modifications, ce qui rend presque impossible le maintien des modèles normalisés que vous avez pu créer.

C’était du moins le cas jusqu’au lancement de Global Financials par Dun & Bradstreet, en collaboration avec son réseau de partenaires mondial.

Notre solution mondiale donne accès à 150 millions d’aperçus financiers issus de sources publiques et privées réparties dans 170 pays différents, à des rapports d’entreprise standardisés et à des analyses comparatives pour les diverses normes internationales en matière de reporting financier.

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises innovantes tirent parti de Global Financials, afin de prendre des décisions fondées et d’évaluer la solvabilité d’organisations dans différents pays. Cette solution offre une multitude de possibilités visant à comparer divers aspects relatifs aux entreprise, des bilans aux comptes de profits et pertes, en passant par les ratios financiers.

Ce n’est toutefois pas mon rôle d’expliquer les (nombreux) avantages de Global Financials. Notre équipe des ventes est bien plus compétente en la matière. J’aimerais plutôt vous donner un aperçu des nouvelles possibilités qu’offre la plateforme et vous montrer comment nous mettons le potentiel des données au service de la croissance de nos clients à l’échelon international.
En fin de compte, ce n’est pas tant la quantité de données dont vous disposez qui est importante, mais plutôt ce que vous faites de ces données.

Libérer le potentiel des données avec Global Financials

Nous puisons par exemple une valeur ajoutée dans les données grâce à l’automatisation et au développement des cartes de scores de crédit prédictives. Tout professionnel dans le domaine de la solvabilité peut le confirmer : les évaluations de crédit et les décisions à l’égard de nouveaux clients constituent généralement un processus subjectif, chronophage et laborieux. Surtout lorsque les normes comptables (GAAP) susmentionnées entrent en jeu.

Par exemple, l’un de nos clients prévoyait d’étendre ses activités dans de nouvelles régions. Il souhaitait connaître rapidement les entreprises susceptibles de payer en retard ou de présenter un risque de solvabilité élevé. Grâce à son historique commercial étendu, à ses indicateurs de relations commerciales favorables/défavorables et à sa capacité à tirer des conclusions uniques sur la situation financière des entreprises et à calculer des ratios financiers, nous savions que Global Financials était à même de relever ce défi.

Nous avons donc évalué le portefeuille du client, identifié et exploité les codes des secteurs ou des branches pertinents afin de les croiser avec notre base de données mondiale pour obtenir un aperçu du type d’entreprises avec lesquelles notre client collaborait. Plus spécifiquement, nous avons examiné leur forme juridique, le nombre réel ou supposé de collaborateurs qu’elles comptaient et leur chiffre d’affaires annuel (réel ou supposé) exprimé en dollars.

Sur cette base, nous avons établi le profil des clients de notre donneur d’ordre dans les régions visées. L’objectif était de déterminer le nombre d’entreprises en faillite dans Global Financials. À l’aide de ces profils, nous avons ensuite recherché dans Global Financials des entreprises similaires établies dans d’autres pays.

Nous avons commencé par les pays présentant un PIB similaire à ceux de la région en question, puis nous avons progressivement ajouté d’autres pays.

En ce qui concerne le PIB, nous avons d’abord essayé de rester aussi proches que possible de la région. Mais bien sûr, à mesure que nous avons ajouté des pays, nous avons commencé à nous en éloigner.
Nous étions ensuite en mesure de fournir suffisamment de profils d’entreprises en faillite, conformément aux statistiques qui fonctionnent le mieux avec de grands nombres. Il convient toutefois de noter que nous avons délibérément sélectionné un échantillon d’entreprises en faillite plus large que la normale.

À l’aide de ce nouveau sous-jeu de données, nous étions enfin à même de fournir un rapport de nos conclusions au client. Ce rapport complet comprenant un système de notation adapté aux différentes industries était capable de prédire plus de 75 % des faillites futures dans le secteur du client parmi les 20 % des cas les moins bien notés. Il nous a été possible de prédire des faillites qui auront lieu dans un délai de 1 à 5 ans.

Un avantage tangible pour notre client. Cependant, la plus grande réussite résidait dans le fait que nous avons su comment tirer pleinement parti du potentiel des données et de Global Financials. À l’aide d’un seul ensemble de données, nous avons pu prédire un grand nombre de faillites. Nous sommes alors parvenus à la conclusion que ce n’est pas tant la quantité de sources de données qui importe, mais simplement la manière d’utiliser les données à notre disposition.

Vers un avenir axé sur les données

Dans l’esprit novateur de Dun & Bradstreet et Global Financials, nos efforts pour nous démarquer de la concurrence et offrir des solutions à des problèmes complexes ne s’arrêtent pas là. Nous apportons aussi une valeur ajoutée à nos clients en mariant des données et des technologies émergentes, comme l’IA (intelligence artificielle).

Un exemple concret n’est autre que l’AI Layered Scoring, qui associe l’apprentissage automatique (deep learning) aux méthodes classiques d’évaluation de la solvabilité. Nous modifions ainsi les règles du jeu en matière de cartes de scores de crédit. Grâce à cet outil, nous pouvons prédire environ 90 % des faillites. Nous étions d’autant plus impressionnés par une autre découverte : nos premières observations montrent que cette méthode permet de prédire avec une précision remarquable l’année de la faillite dans une période de cinq ans.

Ces innovations constantes guident nos clients et les aident à prospérer à une époque où le paysage commercial est soumis à des changements incessants. Comme nous l’avons montré, les données et la volonté de prendre des décisions plus intelligentes sont déjà profondément ancrées dans les entreprises. Parfois, il suffit de trouver le bon partenaire qui vous aidera à avancer et à surmonter les problèmes avec une approche nouvelle, basée sur les données.

Altares Dun & Bradstreet : votre partenaire en matière de données

Altares Dun & Bradstreet aide les organisations à mettre en place une culture d’entreprise dans laquelle les données sont mises en avant en tant qu’outils stratégiques. Le nuage de données de Dun & Bradstreet constitue une source intarissable d’informations. Son contenu est consulté quotidiennement par 90 % des entreprises figurant sur le classement Fortune 500. Vous avez besoin d’aide pour mettre en place une stratégie de gestion des données de référence ? Contactez-nous.

Partager sur les réseaux sociaux

Partagez sur
Partagez sur
Partagez sur

Anne de Geus

Marketing campaign officer

Livre blanc

Credit monitoring

Détectez les possibilités pour votre organisation

Il est utile de réaliser une analyse de solvabilité avant d’accepter un nouveau client, mais celle-ci est par ailleurs immédiatement obsolète. En effet, le véritable risque de crédit naît à partir du moment où le client intègre votre portefeuille. La solution : suivre la santé financière de vos clients en temps réel.

PDF de 16 pages, 0,4 MB
Credit monitoring

Envie d’en savoir plus sur la gestion de crédit et la compliance ?

2022 © Tous droits réservés – Dun & Bradstreet Belgium S.A.

Schrijf je nu in!

Ja, ik wil elke maand op de hoogte worden gebracht van trends & ontwikkeling rondom Credit Risk, Compliance, Master Data, Supply Chain en Sales & Marketing.

Votre choix