Vivre avec des données polluées : à quel prix ?

Joël van Vugt
20 juin 2023 - Temps de lecture 6 minutes

Pourquoi un nettoyage est vraiment nécessaire

Tout le monde connaît cette sensation : les tâches ménagères sont un éternel recommencement. Passer l’aspirateur, faire la vaisselle, la lessive ou les poussières. Qui ne pense pas parfois à jeter l'éponge ? « Pour une fois, je fais l’impasse sur le ménage » vous arrive-t-il peut-être de penser après une longue semaine de travail. Et la semaine suivante, vous vous dites : « Ça peut encore attendre, la semaine prochaine, je m’y mets vraiment ! ». Si vous gardez ce cap trop longtemps, votre maison se salit petit à petit sans que vous vous en rendiez vraiment compte. Il en va de même pour vos données. 

Vivre avec des données polluées  : à quel prix ?

CRM

Aujourd’hui, presque toutes les entreprises disposent d’un système CRM pour stocker en sécurité les données importantes des clients. Pour donner une image, le CRM est l’aorte de l’entreprise. Pratiquement tous les départements en dépendent : du marketing au service satisfaction et clientèle en passant par le département des ventes. Imaginez un instant une journée de travail sans CRM. Elle ne serait probablement pas très productive.  

Bien que votre CRM soit essentiel pour votre entreprise, il est en même temps surprenant de constater le peu d’attention généralement accordée à l’entretien de ce système contenant une montagne de données. Pour en revenir à la comparaison avec le ménage, il est probable que de nombreuses personnes ne se rendent pas compte qu’elles puisent des informations dans une source de données très polluée. Du moins, jusqu’à ce qu’il soit trop tard.  

Nettoyage : comment améliorer la qualité de mes données ?

Quelle est la limite à ne pas franchir ? 

Comparons les données polluées à la poussière dans votre maison. Vous pouvez très bien vivre avec, même si vous éternuerez sans doute un peu plus souvent avec toute cette poussière qui s’accumule. Mais comment savoir quand on a atteint le point de non-retour ? À quel moment entrerez-vous dans votre maison et réaliserez tout à coup que c’est une vraie porcherie et qu’un peu de nettoyage ne serait vraiment pas du luxe ?

Le hic, c’est qu’il n’y a pas de réponse à cette question. Si vous avez la chance de vivre en couple, vous vous reconnaîtrez sans doute dans la situation suivante. Dès que vous trouvez que c’est trop sale, votre partenaire n’y voit aucun problème. Et inversement. Tout est une question de point de vue.  

Une facture à 12,9 millions et des poussières

Des données polluées dans un système CRM sont assez similaires à la saleté d’une maison, mais leur nettoyage est un peu plus compliqué qu’un simple coup d’aspirateur. En effet, les risques qu’implique la pollution des données sont considérables. Chaque année, 30 à 40 % du contenu de votre base de données évoluent. Les entreprises déménagent, fusionnent ou prennent un autre nom tandis que les personnes de contact changent de fonction.  

Cependant, votre propre personnel est la principale source de pollution. Comme tout le monde dispose d’un libre accès aux mêmes données et peut même les modifier, il n’est pas difficile d’imaginer qu’une grande quantité d’erreurs peuvent survenir rapidement : données erronées, doublons ou oublis. De plus, les erreurs dans les données entraînent des problèmes de communication, et surtout la perte de nombreuses possibilités d’upselling (vente incitative) et de cross-selling (vente croisée), entre autres. À combien s’élève la facture ? 12,9 millions de dollars par entreprise chaque année. Et il s’agit d’une moyenne, selon Gartner.  

En effet, si la pollution n’est pas traitée à temps, les revenus non perçus et les coûts de mise en ordre de la base de données augmentent de manière significative. 

Une question de mentalité

Quel signal vous indiquera que votre base de données est trop polluée ? Tout est donc une question de perception ! Si vous faites preuve de clairvoyance, vous ne vous laisserez pas surprendre et passerez régulièrement l’aspirateur pour éviter que votre maison ne devienne trop sale. Adoptez la même mentalité concernant vos données et le problème est réglé.  

Une question se pose alors. Quel est l’équivalent de l’aspirateur pour gérer le nettoyage de vos données ? La réponse : des données propres provenant d’une source externe qui corrige automatiquement vos données polluées. Vous voulez savoir comment cela fonctionne ? Cliquez ici, ou bien contactez-nous.  

Cet outil vous intéresse ?

Partager sur les réseaux sociaux

Cet outil vous intéresse ?

Indiquez vos coordonnées ou appelez-nous.
Nous vous contacterons dans un délai d'un jour ouvrable.
Ou appelez-nous directement
Belgique(Sales department) +32 (0)2 765 00 21Pays-Bas (Sales department) +31 (0)10 322 03 04

Livre blanc

Data Detox

Dites adieu aux kilos de données superflus !

Les données sales – ou dirty data – coûtent cher aux entreprises du monde entier. Ces dernières se voient même amputées de leurs bénéfices parce que leurs concurrents adoptent une approche plus intelligente en matière de données et d'analyses. Grâce à ce livre blanc, nous vous aidons à vous préparer en vue d'une gestion efficace des données.

PDF de 29 pages, 0,4 MB
Data Detox

Envie d’en savoir plus sur la gestion de crédit et la compliance ?

Vous recherchez une entreprise ou un numéro D-U-N-S ?

Vous recherchez un article ou un sujet ?

Suggestions

Inscrivez-vous à la newsletter

Oui, je souhaite être informé chaque mois des tendances et des développements en la matière. Credit Risk, Compliance, Master Data, Supply Chain et Sales & Marketing.

Votre choix