ESG Ranking Analyse GRATUITE - Découvrez en un clin d’œil l’incidence des informations ESG

Crise Ukraine-Russie : répercussions sur l’économie mondiale et les entreprises

Temps de lecture : 8 minutes | Rédigé par Henrica Westhoeve | 3 mars 2022

Bruxelles, le 3 mars 2022  – L’attaque russe en Ukraine illustre parfaitement la fragilité des chaînes d’approvisionnement, tout comme la vitesse à laquelle l’accès à des matières premières essentielles peut se voir restreint. La Russie et l’Ukraine figurent parmi les principaux exportateurs de gaz, pétrole, métal et produits agricoles. Les exportations russes et ukrainiennes sont cruciales pour l’Europe. Plus cette crise sera longue, plus les répercussions sur le transport d’énergie en Europe se feront sentir. D’autres secteurs traversent, eux aussi, des moments difficiles. Dans cet article, nous abordons brièvement les défis majeurs qui se posent à l’heure actuelle et les effets, sur le plan commercial, des sanctions imposées par l’Union européenne ainsi que des contre-sanctions russes. Pour une version détaillée de ces informations, nous vous invitons à consulter le livre blanc sur la crise russo-ukrainienne. 

Perturbation de la chaîne d’approvisionnement

La Russie et l’Ukraine sont de grands exportateurs de produits agricoles, de gaz, de pétrole et de métal. Lorsqu’un conflit entraîne une limitation de l’accès à ces matières premières, d’autres maillons de la chaîne d’approvisionnement en subissent les conséquences et des goulots d’étranglement apparaissent. Les coûts de transport de ces produits vont eux aussi grimper en raison de leur disponibilité limitée, à moins qu’une solution de contournement soit mise en place. L’ illustration 1 montre le nombre de pays qui dépendent des exportations russes et ukrainiennes pour certains biens. 41 % des réserves de gaz européennes et 90 % du néon (utilisé dans la fabrication de puces) proviennent de Russie. Et les solutions de contournement sont peu nombreuses. 

russie-ukraine

Illustration 1 : Nombre de pays fortement dépendants des exportations russes et ukrainiennes pour certains produits de base

Sanctions

De nombreux pays du monde entier imposent des sanctions aux grandes banques et entreprises russes. D’autres punitions pourraient suivre et devraient à nouveau viser les géants russes. Toutefois, les entreprises de Russie ne seront pas les seules à souffrir de ces sanctions. D’après les données dont dispose Dun & Bradstreet, la structure complète de ces entreprises repose sur plus de 16 748 entités réparties dans 21 pays. Une chose est sûre : les retombées dépasseront clairement toutes les attentes. Aujourd’hui, il est plus important que jamais de connaître certaines données, comme les coordonnées des bénéficiaires effectifs et la structure complète d’une entreprise. Des risques cachés en matière de conformité sont ainsi moins susceptibles de survenir. Il est fort probable que la Russie inflige à son tour prochainement une série de sanctions à l’Union européenne, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Lorsqu’il s’agit d’approvisionnement en gaz et en métaux, la Russie est en position de force. Ce sont notamment les sanctions sur les approvisionnements en gaz qui assèneront un coup à l’Europe en raison de sa dépendance à la Russie. Pour une liste plus détaillée des sanctions et implications, téléchargez le livre blanc (en anglais). 

Téléchargez le livre blanc : Russia-Ukraine Crisis, implications for the global economy and businesses

Ce qui précède met également en évidence les liens de nombreuses entreprises, rendus possibles grâce à la mondialisation, ainsi que la dépendance qui s’est installée dans les chaînes d’approvisionnement. Et pour pousser le constat plus loin : près de 15 000 fournisseurs de niveau 1 et 7,6 millions de fournisseurs de niveau 2 entretiennent des relations avec la Russie. Dès lors, l’imposition de sanctions entraîne des répercussions en chaîne observables aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans l’Union européenne. La chaîne d’approvisionnement déjà fragilisée se voit encore davantage mise à l'épreuve.

Escalade et relance

Le conflit entre la Russie et l’Ukraine est susceptible d’affecter la relance économique de l’Europe. Si la situation venait à s'aggraver, l’OTAN pourrait se retrouver dans une situation de guerre avec la Russie. Les répercussions économiques d’une telle situation seraient désastreuses pour l’économie mondiale, qui se relève à peine de la crise sanitaire.

Conclusion

Ce conflit entraîne une perturbation des routes commerciales, une augmentation des coûts de transport, une limitation de l’accès aux matières premières et des bouleversements majeurs pour les entreprises. Les sanctions à l’encontre de la Russie ont également des répercussions sur les autres pays et les entreprises. Les contre-sanctions imposées par la Russie entraînent quant à elles des conséquences directes sur les approvisionnements en gaz et les prix de matières premières. Cette situation pourrait mettre à mal l’économie mondiale tandis que l’inflation ne cesse de grimper. Une grande partie de la hausse des coûts est répercutée sur l’utilisateur, entraînant ainsi la hausse des prix des produits et services. 

Téléchargez le livre blanc : Russia-Ukraine Crisis, implications for the global economy and businesses

Principaux points à retenir

  • Mettez en évidence les différents acteurs de la chaîne d’approvisionnement actuelle et déterminez si des goulets d’étranglement sont susceptibles d’apparaître. 
  • Examinez à nouveau les éventuels rapports sur le risque de crédit de diverses entreprises si celles-ci se situent en Ukraine ou en Russie.
  • Assurez-vous de connaître les bénéficiaires effectifs des entreprises et de disposer d’une vue d’ensemble de la famille d’entreprises des clients afin de réduire les risques cachés en matière de conformité.

Partager sur les réseaux sociaux

Henrica Westhoeve

Marketing content officer

Livre blanc

Credit monitoring

Détectez les possibilités pour votre organisation

Il est utile de réaliser une analyse de solvabilité avant d’accepter un nouveau client, mais celle-ci est par ailleurs immédiatement obsolète. En effet, le véritable risque de crédit naît à partir du moment où le client intègre votre portefeuille. La solution : suivre la santé financière de vos clients en temps réel.

PDF de 16 pages, 0,4 MB
Credit monitoring

Envie d’en savoir plus sur la gestion de crédit et la compliance ?

Inscrivez-vous à la newsletter

Oui, je souhaite être informé chaque mois des tendances et des développements en la matière. Credit Risk, Compliance, Master Data, Supply Chain et Sales & Marketing.

Votre choix