Potential Sanction Scan : Vos clients sont-ils actifs en Russie ou en Biélorussie ?

Des données indispensables pour rationaliser le processus de conformité

Temps de lecture : 6 minutes | Rédigé par Sharomy Autar | 22 juin 2021


En tant que professionnel de la conformité, vous travaillez – consciemment ou non – au quotidien avec des données commerciales. Vous souhaitez protéger au mieux votre organisation ? Dans ce cas, vous avez besoin de données de qualité. Dans cet article de blog, nous recensons les données nécessaires à un processus de conformité bien ficelé.

Des mains qui parcourent les documents d’un dossier

Mesurer votre appétence au risque

Votre politique en matière de conformité se limite au respect de la législation ? Ou bien vous allez au-delà de la simple mise en conformité afin de préserver le plus possible votre réputation ? Chaque organisation a sa propre appétence au risque. Par exemple, les marques de vêtements influentes ne veulent pas être associées au travail des enfants ou à l’esclavage moderne, tandis que les banques sont tenues de respecter la législation européenne en matière de blanchiment d’argent. Le degré d’importance accordé à la conformité au sein de votre organisation permet de déterminer les données nécessaires en matière de compliance.  

Les informations commerciales relatives aux tiers

Les données pertinentes pour toutes les organisations sont les informations de base sur les partenaires commerciaux. Ces données doivent donc toujours être à jour. Des informations erronées ou obsolètes peuvent ralentir le processus de conformité. Ainsi, des données erronées sur des contrats peuvent rendre les accords caducs. De plus, vous souhaitez pouvoir facilement déterminer si une partie constitue réellement une entité légitime et si vous désirez associer ses activités commerciales à votre entreprise.

Parmi les informations de base, on retrouve :

  • La raison sociale officielle
  • L’adresse
  • L’inscription dans le registre de commerce local
  • Les activités de l’entreprise 

Avec qui collaborez-vous vraiment ?

En tant qu’organisation, vous souhaitez probablement vous assurer de ne pas contribuer à des pratiques de blanchiment d’argent ou à d’autres activités frauduleuses. Mieux vaut alors vous intéresser aux parties prenantes de vos partenaires commerciaux et à leur passé. Pour les organisations concernées par la législation AML, il s’agit même d’une obligation légale. Voici les données dont vous avez notamment besoin à cet effet :

  • Les informations relatives aux bénéficiaires effectifs (UBO)
  • Les résultats de la recherche des UBO sur les listes PEP et de sanctions

Optez pour la sécurité financière

L’appétence au risque peut tout naturellement porter sur la sécurité financière. Évitez de collaborer avec des mauvais payeurs en examinant la situation financière de vos clients au préalable. Vous abordez la conformité dans le processus d’acceptation des clients de manière à également déceler les risques financiers ? Dans ce cas, vous pouvez définir les modalités de paiement au préalable dans le contrat. Vous évitez ainsi une multitude de rappels de paiement et de procès potentiels. 

Les données financières que vous pouvez utiliser à cet effet en tant que membre du département chargé de la conformité :

  • Les comptes annuels
  • L’aperçu de la santé financière 
  • Les risques liés au secteur ou à la branche d’activité

Altares Dun & Bradstreet : votre partenaire pour les données en matière de conformité

Une fois que vous avez mesuré votre appétence au risque et déterminé les données en matière de conformité dont vous avez besoin, l’étape suivante consiste à construire votre propre jeu de données en matière de compliance. Grâce aux blocs de données (Data Blocks) d’Altares Dun & Bradstreet, vous pouvez sélectionner des blocs conçus de manière logique en fonction du thème que vous cherchez et déterminer le degré de détail désiré pour chaque bloc de données. Ainsi, vous obtenez uniquement des données pertinentes et disposez donc de données de qualité plus accessibles que jamais.

Les blocs de données se révèlent notamment intéressants pour les organisations soumises à la directive européenne en matière de lutte contre le blanchiment d’argent. Ils sont également utilisés par les organisations désireuses d’optimiser et d’accélérer leurs processus d’accueil et de screening. Vous avez besoin de données pour une conception efficace de vos processus de conformité ? Apprenez-en davantage sur les blocs de données ici .

Partager sur les réseaux sociaux

Partagez sur
Partagez sur
Partagez sur
Sharomy Autar

Marketing content officer

Livre blanc

Suivi des UBO

Défis et aspects pratiques

L'obtention d'informations sur les UBO constitue une exigence fondamentale de la directive anti-blanchiment de l'UE. Dans ce livre blanc, nous explorons les moyens de régler les problèmes liés à la vérification et au suivi des UBO.

PDF de 28 pages, 0,3 MB
visuel graphique bleu

Envie d’en savoir plus sur la gestion de crédit et la compliance ?

2022 © Tous droits réservés – Dun & Bradstreet Belgium S.A.

Schrijf je nu in!

Ja, ik wil elke maand op de hoogte worden gebracht van trends & ontwikkeling rondom Credit Risk, Compliance, Master Data, Supply Chain en Sales & Marketing.

Votre choix